Accueil du site > Membres du centre > Membres titulaires > Monique DIXSAUT (née BENSIMON)

Monique DIXSAUT (née BENSIMON)

Professeur émérite, Université Paris 1

Dernière mise à jour le lundi 5 octobre 2009

Professeur émérite de philosophie antique.
Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure
Agrégée de Philosophie
Directrice de la collection « Tradition de la pensée classique » aux éditions J. Vrin.

15, rue des Beaux-Arts
75006 PARIS

mdixsaut@hotmail.com

Domaines de recherches


Les dialogues de Platon
Platon et les présocratiques
Nietzsche

Bibliographie

  • Le Naturel philosophe, Essai sur les Dialogues de Platon. Paris, Vrin-Les Belles Lettres, 1985, 2°éd. corr., Paris, Vrin-Les Belles Lettres, 1994, 3° tirage, Paris, Vrin, 1998, 3° éd. corr. Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 2001.
  • Traduction italienne : La natura filosofica. Saggio sui dialoghi di Platone, par C. Colletta, Naples, Loffredo, « Skepsis » vol. 13, 2003.
  • Platon et la question de la pensée. Études platoniciennes I, Paris, Vrin, « Histoire de la philosophie », 2000.
  • Métamorphoses de la dialectique dans les Dialogues de Platon, Paris, Vrin, « Bibliothèque d’histoire de la philosophie », 2001.
  • Platon. Le désir de comprendre, Paris, Vrin, « Bibliothèque des philosophes », 2003.
  • Nietzsche, Par-delà les antinomies, Paris, La Transparence, 2006.
 

Traductions

  • Platon. La République, livres VI et VII, Traduction, Introduction et Commentaire, 1980, 2° éd. corr. Paris, Bordas, 1986.
  • Platon. Phédon. Introduction, traduction nouvelle et notes, 1991,2° éd. corr., Paris, GF-Flammarion, 1991.

Ouvrages collectifs dirigés par l’auteur :

  • Jeanne Delhomme, Paris, éditions du Cerf, « Cahiers de la nuit surveillée », 1991.
  • Contre Platon,  
     vol. 1 : Le platonisme dévoilé, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique » 1993.
     vol. 2 : Renverser le platonisme, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 1995.
  • Querelle autour de la Naissance de la tragédie, textes choisis et annotés par M. Dixsaut (textes et lettres de Nietzsche, E. Rohde, U. von Wilamowitz-Möllendorf, Richard et Cosima Wagner, Ritschl), Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 1995.
  • La Fêlure du plaisir. Études sur le Philèbe de Platon.
     vol. 1 : Commentaires, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique »,1999.
     vol. 2 : Contextes, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 1999.
  • La Connaissance de soi. Études sur le traité 49 de Plotin, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 2002.
  • Monique Dixsaut et Aldo Brancacci, Platon, Source des Présocratiques. Exploration, Paris, Vrin, « Histoire de la philosophie », 2002.
  • John Dillon and Monique Dixsaut eds, Agonistes, Essays in honour of Denis O’Brien, Aldershot- Brookfield U.S.A.- Singapore- Sidney, Ashgate, 2005.
  • Études sur la République de Platon
     vol. 1 : De la justice. Education, psychologie et politique, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 2005.
     vol 2 : De la science, du bien et des mythes, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 2005.

Articles

  • « Dualisme et différence (Compte rendu de La Pensée interrogative de Mme J. Delhomme) », Revue de Métaphysique et de morale, 1957, 354-358. (Monique Bensimon).
  • « Du tragique au pessimisme. Mozart et Schopenhauer », l’Avant Scène Opéra, n°16-17 : Cosi van tutte, juillet-octobre 1978, p. 172-176.
  • « Isocrate contre des sophistes sans sophistique », dans Le Plaisir de parler, Études de sophistique comparée, éd. de Minuit, Paris, 1986, p. 63-85.
  • « Philosophie de l’intelligence, intelligence de la philosophie », Les Études philosophiques, N° 4, 485-493, 1987.
  • « Platon et le logos de Parménide », dans Études sur le Poème de Parménide, t. II : Problèmes d’interprétation, sous la direction de P. Aubenque, Paris, Vrin, 1988, p. 215-253.
  • « Nietzsche et le métaphorique : des métaphores, des concepts et des catégories », dans Recherches sur la philosophie et le langage, n° 9, 1989, p. 155-172.
  • « La Rationalité projetée à l’origine, ou : De l’étymologie », dans La Naissance de la raison en Grèce, sous la direction de J.F. Mattéi, P.U.F., Paris, 1990, p. 59-70 .
  • « Thalès ou Socrate : qui commence ? ou : De l’ironie », dans Recherches sur la philosophie et le langage, n° 12 : « Hommage à Henri Joly », 1990, p. 177-195.
  • Articles Alétheia, Érôs, Maieutiké, Manía (Mantiké, Enthousiasmós), Metaxú, Noûs (esis, ema, Énnoia), Ónoma - Prâgma, Parádeigma, Philía, Psukhé, Skholé - Spoudé, Soma - Sema - Asómatos, Sophós, Sophrosúne - Húbris, dans l’Encyclopédie philosophique universelle, vol. II : Les Notions philosophiques. Dictionnaire, tome 1, Paris, P.U.F., 1990.
  • « L’analogie intenable », dans Rue Descartes (Revue du Collège international de philosophie), n. 1-2 : « Des Grecs », avril 1991, p. 93-120.
  • « Le Non-être, l’Autre et la négation dans le Sophiste », dans Etudes sur le Sophiste de Platon, sous la direction de P. Aubenque, « Bibliopolis », Napoli, 1991, p. 167-213.
  • « Jeanne Delhomme ou le goût de la pensée », dans Jeanne Delhomme, Paris, éditions du Cerf, « Cahiers de la nuit surveillée », 1991, p. 9-17.
  • « Le sens d’une alternative (Phédon, 78 b), ou : De l’utilité des commentaires néoplatoniciens », dans Cahiers de la villa Kérylos, n° 1 : « Platonisme et néo-platonisme » (Actes du colloque organisé par l’Institut de France en septembre 1990), Athènes, 1991, p. 51-68.
  • « Ousia, eidos et idea dans le Phédon  », Revue philosophique, n° spécial « Platon », 1991, n° 4, 479-500.
  • « La dernière définition du sophiste », dans Sophies Maietores, Mélanges offerts à Jean Pépin, Études augustiniennes, Paris, 1992, p. 45-75.
  • Articles Aristote : Rhétorique, Isocrate, Platon : Lysis, Ménexène, Phédon, Banquet, République, Phèdre dans l’Encyclopédie philosophique universelle, vol. III : Les Œuvres philosophiques. Dictionnaire, tome 1, Paris P.U.F., 1992.
  • « L’âme prend corps (Cratyle 422e, Sophiste 263e) », Bulletin de la Société de philosophie de Poitiers, 1993, 46-56.
  • « Signe et sépulcre : du corps selon Platon », dans ESCAP 1992-1993, Sup de Co Poitiers, p. 46-51.
  • « D’un antiplatonisme à l’autre », dans Contre Platon, vol. I : Le Platonisme dévoilé, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique » 1993, p. 9-25.
  • Direction et présentation du n° 11 de la revue Rue Descartes (juin1994) : « Penser en nietzsche » (avec une trad. de la Préface de Peter Gast à la 2ème éd. de Ainsi parlait Zarathoustra par N. Guéroult).
  • Notice « Platon » pour l’Encyclopaedia Universalis (45 pages), 1994.
  • « Une politique vraiment conforme à la nature », dans Reading the ‘Statesman’, Proceedings of the III Symposium platonicum, Sankt Augustin, Academia Verlag, « International Plato Studies », 1995, p. 253-273.
  • « Du dialogue intérieur de l’âme selon Platon », Cahiers de l’université de Strasbourg, déc. 1996.
  • « Qu’appelle-t-on penser selon Platon ? », publication du Centre d’études sur la pensée antique « kairos kai logos », Aix-en-Provence, 1996, p. 1-23.
  • « Générosité (ou Magnanimité) », dans le Dictionnaire de morale dirigé par M. Canto, PUF, 1996.
  • « La philia et ses lois », Résumé de la conférence donnée à la Société pour l’encouragement des études grecques, R.E.G., t. 109, 1996, p. xx-xxi.
  • « De quoi les philosophes sont-ils amoureux ? Note sur la phronesis chez Platon et Aristote », dans La Vérité pratique, Éthique à Nicomaque l. VI, sous la direction de J.-Y. Chateau, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique »,1997, p. 335-362.
  • « Nietzsche lecteur de Platon », dans Images de Platon et lectures de ses œuvres. Les interprétations de Platon à travers les siècles, Ada Neschke-Hentschke éd., Louvain-Paris, Peters, 1997, p. 295-313.
  • « Le Figure della mania nei Dialoghi di Platone », dans Nella dispersione del vero. I filosofi : la ragione, la follia, a cura di G. Borelli et F.C. Papparo, Napoli, Filema, 1998, p. 9-32.
  • « What is it Plato calls thinking ? », dans Boston Area Colloquium in Ancient philosophy (B.A.C.A.P.), vol. 13, J.J. Cleary ed., Peters, 1998, p.1-26.
  • « Introduction (La dialectique face à l’illimité) », dans La Fêlure du plaisir. Études sur le Philèbe de Platon, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 1999, p. ix-xxvii.
  • « L’affirmation de Philèbe (Phil., 11a-12b) », dans La Fêlure du plaisir. Études sur le Philèbe de Platon, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 1999, p. 27-42.
  •  « Une certaine espèce de vie (Phil., 34d-36c) », dans La Fêlure du plaisir. Études sur le Philèbe de Platon, Vrin, « Tradition de la pensée classique »,1999, p. 245-265.
  • « De Platon vers Nietzsche. L’autre manière de philosopher », Bulletin de la Société française de Philosophie, 93ème année n°2, avril-juin 1999.
  • « L’exposition par Hegel de la dialectique platonicienne », dans Hegel e Platone, a cura di G. Movia, Cagliari, 1999, p. 117-148.
  • — « Métamorphoses de la dialectique », Kriterion, 102 : « Filosofia antiga », Belo Horizonte, Brasil, 2000, 9-43.
  • « Images du philosophe », Kleos, V4, N.4, Rio de Janeiro, 2000, 191-248.
  • « Ce qu’était Aristote pour Nietzsche », dans Ontologie et dialogue, Mélanges en hommage à Pierre Aubenque, textes réunis par N.-L. Cordero, Paris, Vrin, « Tradition de la pensée classique », 2000, p. 197-217.
  • « Is there such a thing as Nietzsche’s Aristotle ? », dans Whose Aristotle, whose aristotelianism  ? Acts of the second Keeling Colloquium, R.W. Sharples ed., Aldershot- Brookfield U.S.A.- Singapore- Sidney, Ashgate, 2001, p. 150-168.
  • « Immortel et indestructible : le dernier problème du Phédon » dans H. Havlicek and F. Karfik (eds.), Plato’s Phaedo, Symposium Platonicum Pragense II, Prague, Oikouménè, 2001, p. 384-405.
  • Direction et présentation du n° de la Revue Philosophique de la France et de l’étranger : « Le Temps dans l’Antiquité », Tome CXXXXII, 2002.
  • « Platon et la leçon de Gorgias : pouvoir tout dire de l’être, ne rien pouvoir dire de ce qui est », dans Platon, Source des Présocratiques. Exploration, Paris, Vrin, « Histoire de la philosophie », 2002, p. 191-217.
  • « Divination et prophétie (Timée, 71a-71d) », dans Plato Physicus, a cura di C. Natali et S.Maso, Amsterdam, Hakkert, 2003, p. 275-291.
  • « Le temps qui s’avance et l’instant du changement (Timée, 37c-39e et Parménide, 140e-141e, 151e-155e) », Revue Philosophique de Louvain 101, mai 2003, 236-264.
  • « Préface » à G. Ryle, L’Itinéraire de Platon, trad de J. Follon, suivi de « En matière d’autobiographie », Paris, Vrin, « Analyse et philosophie », 2003, p. vii-xii.
  • « Aristote parricide. Note sur la dialectique chez Platon et Aristote », dans Platon et Aristote. Dialectique et métaphysique, sous la direction d’IliasTsimbidaros, Bruxelles, Ousia, 2004, p.. 71-99.
  • « Le dialogue, un échange d’idées ? » dans l’Echange et les échanges, Publication de l’Institut Jacques Cartier, diffusion ESCAP, Poitiers, 2004, p. 1-11.
  • « Parlare Giustamente », dans Il Protagora di Platone, Struttura e problematiche, 1/2, a cura di G. Casertano, Loffredo, Napoli, 2004, p. 402-421.
  • « Les hypothèses du Parménide : construire des mondes conceptuels possibles », dans Plato’s Parmenides, Proceedings of the Fouth Symposium Platonicum Praganse 2003, A. Havlicek and F. Karfik eds., Prague, 2005, p.. 263-295.
  • « Le Platon d’Alain », dans Alain dans ses œuvres et son journalisme politique, Actes du colloque organisé à l’occasion du cinquantenaire de la mort d’Alain les 30 novembre et 1er décembre 2001, Paris, Institut Alain, 2004, p. ???.
  • « Réfutation et dialectique », dans Agonistes, Essays in honour of D. O’Brien, John Dillon and M. Dixsaut eds, Aldershot- Brookfield U.S.A. - Singapore - Sidney, Ashgate, 2004, p. 53-74.
  • « Contre images et comparaisons. D’un commun paradoxe chez Platon et chez Nietzsche », Giornale critico della Filosofia italiana, sett. serie, vol. I, 2005, fasc. II, 213-235.
  • « Pourquoi le Politique ? », Les Études philosophiques : Le Politique de Platon, juillet 2005, 289-294.
  • « La philia et ses lois », dans Cosmos et psychè. Mélanges offerts à Jean Frère, E. Vegleris éd., Hildesheim-Zurich-New York, Georg Olms Verlag, 2005, p. 101-122.
  • « Pourquoi poser des idées ? », Le Magazine Littéraire, n° 447, novembre 2005, 51-52.
  • « Platon et ses deux mémoires », dans Mémoire et souvenir. Six Etudes sur Platon, Aristote, Hegel et Husserl, sous la direction de A. Brancacci et Gianna Gigliotti, Napoli, Bibliopolis, 2006, p. 13-45.

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0