Christophe GRELLARD

Maître de conférences, Université Paris 1

Dernière mise à jour le jeudi 17 octobre 2013

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UFR de Philosophie
17, rue de la Sorbonne
75231 Paris cedex 05

grellard@univ-paris1.fr

Fonctions

  • Membre junior de l'IUF (promotion 2011)
  • Habilité à diriger des recherches
  • Directeur (avec J.B. Brenet, Université de Paris 10 – Nanterre) de la collection Translatio. Philosophies médiévales chez Vrin
  • Responsable (avec J. Biard) du Bulletin de philosophie médiévale des Archives de Philosophie.
  • Equipe de rattachement : Groupe de Recherches Antiquité Moyen Age Transmission Arabe, E.A. 2482 - Responsable : A. Jaulin - Université de Paris I
  • Membre du GDR 2522 du CNRS « Philosophie de la nature et philosophie de la connaissance au Moyen Age et à la Renaissance » (dir. J. Biard)
 

Domaines de recherches :

 
  • Théories médiévales de l’assentiment : le problème sceptique au moyen âge, l’émergence des argumentations probables, décision et action en éthique et en politique, le statut de la croyance au moyen âge.
  • La philosophie parisienne du 14e siècle, notamment Jean Buridan, Nicolas d’Autrécourt, Nicole Oresme, Robert Holcot.
  • La philosophie du 12e siècle : Pierre Abélard, Jean de Salisbury
 

Domaines d’enseignement

 
  • Philosophie du moyen âge, théorie de la connaissance, philosophie antique, philosophie de la religion.
 

Bibliographie et travaux en cours

Traductions

1. Nicolas d’Autrécourt, Correspondance. Articles condamnés, introduction, traduction et notes de C. Grellard, Paris : Vrin, « Sic et Non », 2001

2. Guillaume d’Ockham, Somme de logique, 3e partie (1-2), TER, Mauvezin, 2003, introduction de J. Biard, traduction et notes de J. Biard, C. Grellard et K. Ong-van-Cung.

3. Guillaume d’Ockham, Somme de logique, 3e partie (3-4), TER, Mauvezin, 2008, introduction de J. Biard, traduction et notes de J. Biard, C. Grellard et K.S. Ong-van-Cung

Livres

a. Direction d’ouvrages collectifs

1. Chemins de la pensée médiévale. Etudes offertes à Zénon Kaluza, P. Bakker (dir.) avec la collaboration de C. Grellard et E. Faye, Turnhout : Brepols, 2002

2. Méthodes et statut des sciences à la fin du moyen âge, Lille : Presses Universitaires du Septentrion, 2004

3. Nicolas d’Autrécourt et la Faculté des arts de Paris (1317-1340), Actes du colloque de Paris I, 19-21 mai 2005, S. Caroti et C. Grellard (dir.), Quaderni di Paideia, 2006

4. Atomism in Late Medieval Philosophy and Theology, C. Grellard et A. Robert (dir.), Brill, Leiden-Boston, 2009

5. Les Parva Naturalia d’Aristote. Fortune antique et médiévale, P.M. Morel et C. Grellard (dir.), Publications de la Sorbonne, 2010

b. Ouvrages personnels

1. Croire et savoir. Les principes de la connaissance selon Nicolas d’Autrécourt, Paris, Vrin, « Etudes de philosophie médiévale », 2005 [recension : Archives de Philosophie, 70/3 (2007), Revue philosophique de Louvain 105/3 (2007), Early Science and Medicine 11/2 (2006), Journal of the history of philosophy 44/1 (2006), Recherches de sciences religieuses, 94/4 (2006)]

2. Le vocabulaire de Guillaume d’Ockham, en collaboration avec K. Ong, Ellipses, Paris, 2005

3. Jean de Salisbury et le renaissance médiévale du scepticisme, Paris, Les Belles Lettres, 2013

Articles

1. « L’idée de communauté selon Guillaume d’Ockham », Revue commune, 1998, p. 17-19

2. « Amour de soi, amour du prochain. Nicolas d’Autrécourt, Jean Buridan et l’idée d’une morale laïque (autour de l’article condamné n°66) », dans, P. Bakker, E. Faye, C. Grellard (éd.), Chemins de la pensée médiévale. Etudes offertes à Zénon Kaluza, Turnhout : Brepols, 2002, p. 215-251

3. « Le statut de la causalité chez Nicolas d’Autrécourt », Quaestio, 2 (2002), p. 267-289

4. « Fides sive credulitas. Le problème de l’assentiment chez Pierre Abélard, entre logique et psychologie », Archives d’histoire littéraire et doctrinale du moyen âge, 70, (2003), p. 7-25

5. « Les présupposés méthodologiques de l’atomisme : la théorie du continu chez Nicolas d’Autrécourt et Nicolas Bonet », in C. Grellard (éd.), Méthodes et statut des sciences à la fin du moyen âge, Lille : Presses Universitaires du Septentrion, 2004, p. 181-199

6. « L’usage des nouveaux langages d’analyse dans la Quaestio de Nicolas d’Autrécourt. Contribution à la théorie autrécurienne de la connaissance », in J. Celeyrette & S. Caroti (éd.), Quia inter doctores erat magna dissensio. Les débats de philosophie naturelle à Paris au XIVe siècle, L. Olschki, Florence, 2004, p. 69-95

7. « Comment peut-on se fier à l’expérience ? Esquisse d’une typologie des réponses médiévales au scepticisme », Quaestio, 4 (2004), p. 113-135

8. « Do evidente ao provável. As modalidades do assentimento segundo Pedro de Ailly » [De l’évident au probable. Les modalités de l’assentiment selon Pierre d’Ailly], Revista Analytica, 89-1 (2005), p. 39-65

9. « Nicolas d’Autrécourt, Traité utile, Les indivisibles », introduction et traduction, dans J. Biard et J. Celeyrette (dir.), De la théologie aux mathématiques. L’infini au XIVe siècle, Les Belles Lettres, Paris, 2005, p. 137-176

10. « Evidência ou probabilidade ? Os debates acerca da justificação da indução no século XIV » [Evidence ou probabilité ? Les débats sur la justification de l’induction au 14e siècle], Cadernos de Historia e Filosofia da Ciência, 16 (2006), p. 411-434

11. « Nicolas Drukken de Dacie, entre Autrécourt et Buridan. Logique et théorie de la connaissance à la fin des années 1330 », Nicolas d’Autrécourt et la Faculté des arts de Paris (1317-1340, Actes du colloque de Paris I, 19-21 mai 2005 édités par S. Caroti et C. Grellard, Quadrerni di Paideia, Cesena, 2006 p. 153-174

12. « Sicut specula sine macula. La perception et son objet chez Nicolas d’Autrécourt », dans A. Vasiliu (éd.), Image et représentation dans la pensée médiévale, Chôra. Revue d’études anciennes et médiévales, 3-4 (2005-2006), p. 229-250

13. « Jean de Salisbury. Un cas médiéval de scepticisme », Freiburger Zeitschrift für Theologie und Philosophie, 54 (2007), p. 16-40


15. « Le sacré et le profane. Le statut des laïcs dans la Respublica de Jean de Salisbury », in P. Demouy (éd.), Les laïcs dans les villes de la France du Nord au xii siècle, « Rencontres médiévales européennes », 8, Brepols, Turnhout, 2008, p. 167-187

16. « Le socratisme de Jean de Salisbury », in S.Mayer (éd.), Réception philosophique de la figure de Socrate, Diagonale φ 2 (2008), p. 35-59

17. « La monarchie universelle : une fiction poétique ? La critique de Dante par Oresme », in J. Biard & F. Mariani-Zini (éds.), Ut philosophia poesis. Questions philosophiques dans l’œuvre de Dante, Pétrarque et Boccace, Paris, Vrin, 2008, p. 53-73

18. « Nicholas of Autrecourt’s Atomistic Physics », in C. Grellard & A. Robert (eds.), Atomism in Late Medieval Philosophy and Theology, Brill, Leiden-Boston, 2009, p. 105-126

19. « Nicholas of Autrecourt’s Skepticism : The Ambivalence of Medieval Epistemology », Rethinking the History of Skepticism : The Missing Medieval Background, ed. H. Lagerlund, Brill, LeidenKölnBoston, 2010, p. 119-142

20. « La réception médiévale du De somno et vigilia. Approches épistémologiques et anthropologiques du rêve d’Albert le Grand à Jean Buridan », Les Parva Naturalia d’Aristote. Fortune antique et médiévale, P.M. Morel et C. Grellard (éds.), Publications de la Sorbonne, 2010, p. 221-237

21. « Argumentation topique et production de la croyance chez Jean de Salisbury », dans, J. Biard & F. Mariani Zini (éds.), Le syllogisme topique de l’antiquité à l’âge classique, Turnhout, Brepols, 2010, p. 227-247

22. « La religion comme technique de gouvernement chez Jean de Salisbury », Cahiers de civilisation médiévale, 53 (2010), p. 237-254

23. « Peut-on connaître quelque chose de nouveau ? Variations médiévales sur l’argument du Ménon », Revue philosophique de la France et de l’étranger, 201/1 (2011), p. 37-66.

24. « Academicus », Mots médiévaux offerts à Ruedi Imbach, Atucha, I., Calma, D., König-Pralong, C., Zavaterro, I (dir.), Turnhout, Brepols, 2011, p. 5-16

25. « Thought experiments in Late Debates on medieval atomism », in S. Roux & K. Ierodiakonou (ed.), Thought Experiments in Methodological Contexts, Brill, LeidenBoston, 2011, p. 65-79.

26. « Le roi est sujet de la loi de justice. Loi des dieux, loi des hommes chez Jean de Salisbury », B. Ribémont & S. Menegaldo (dir.), Le roi fontaine de justice. Pouvoir justicier et pouvoir royal au Moyen Âge et à la Renaissance, Klinksieck, 2012, p. 85-103

27. “Dieu, les autres et moi : la hiérarchie des dilections à la fin du Moyen Âge”, Médiévales, 63 (2012), p. 105-122.

28. « Doxographie et anecdotes. L’écriture sceptique de Jean de Salisbury », dans F. Lecercle & G. Navaud, Anecdotes philosophiques et théologiques de l’Antiquité aux Lumières. Actes du colloque organisé à Paris-Sorbonne les 22 et 23 octobre 2010, réunis par François Lecercle et Guillaume Navaud, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 87-104

29. « Scepticisme et incroyance. La querelle entre Pierre Abélard et Guillaume de Saint-Thierry sur le statut de la foi », Citeaux, 63 (2012), p. 245-262

30. « Nicole Oresme et l’élaboration d’une science pour les laïcs, entre esbatement et contemplation », Freiburger Zeitschrift für Philosophie und Theologie, 59/2 (2012), p. 447-463

31. « La seconde acculturation chrétienne de Cicéron : la réception des Académiques du ixe au xiie siècle », Astérion, 11 (2013) : http://asterion.revues.org/2350

A paraître
« The Nature of Intentional Objects in Nicholas of Autrecourt’s Theory of Knowledge », in G. Klima (ed.), Intentionality, Cognition and mental Representation in Medieval Philosophy, Berlin, Springer Verlag

« L’âne et les petites vieilles : psychologie de l’action et logique de l’assentiment chez Jean Buridan » dans L. Jaffro (dir.), Croit-on comme on veut ? Histoire d’une controverse, Paris, Vrin, 2013

« Who is the noble man ? John of Salisbury’s critics of aristocratic values », dans A. Robiglio (dir.), The concept of nobilitas in the Middle Ages, Brill, Leiden,

« How is it possible to believe falsely ? John Buridan, the vetula and the psychology of error » in K. Gosh, D. Denery, R. Copeland & N. Zeeman (dir.), Uncertain Knowledge : Interdisciplinary Conversations about Doubt and Scepticism in the Middle Ages, Brepols, Turnhout, 2014

« Science et opinion dans les Questions sur les seconds analytiques de Jean Buridan », dans J. Biard (dir.), La tradition médiévale des Seconds Analytiques

« Croyance et assentiment dans les Quaestiones De anima de Nicole Oresme », dans J. Celeyrette et C. Grellard (dir.), Nicole Oresme Philosophe. Philosophie naturelle et théorie de la connaissance à Paris au xiv siècle, Turnhout, Brepols

« Probabilisme et approximation du vrai au xive siècle (Jean Buridan, Nicole Oresme, Jean Gerson) », dans J.-Ph. Genet et P. Boucheron (dir.), Les vecteurs de l’idéel, Publications de la Sorbonne, Paris

De la certitude volontaire. Débats nominalistes sur la religion, de Guillaume d’Ockham à Jean Mair, Paris, Publications de la Sorbonne, 2013


En préparation
 
Sous presse :
De la certitude volontaire. Un débat nominaliste sur les fondements de la religion à la fin du moyen âge, Paris, Publications de la Sorbonne, 2013
 
Sous contrat  :
A companion to John of Salisbury, Brill, LeidenNew York (direction scientifique avec Frédérique Lachaud, université de Metz)

 En cours de rédaction  :
La renaissance médiévale du scepticisme. 2. L’élaboration médiévale du problème sceptique au moyen âge, de Saint Augustin à Jean Buridan
 
The philosopher and the old woman. Use and abuse of feminity in medieval philosophy and theology.
 
La théologie politique de Jean de Salisbury
 
Une histoire de l’hétérodoxie au Moyen Âge (3 volumes prévus : 1. Genèse théorique de l’incroyance. 2. Hétérodoxies savantes. 3. Croyances minuscules : les hétérodoxies populaires.)

 

 

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0